Maghreb Arab Press

SM le Roi renouvelle l'attachement du Maroc à la Cause palestinienne, marqué par un soutien constant, un appui sans réserve et une solidarité indéfectible

Rabat  -  
Le Maroc renouvelle son attachement à la Cause palestinienne, marqué par un soutien constant, un appui sans réserve et une solidarité indéfectible, a indiqué Sa Majesté le Roi Mohammed VI, affirmant que le Royaume maintiendra cet engagement de manière irréversible, jusqu'à ce que le peuple palestinien recouvre la plénitude de ses droits inaliénables; droits dont la légitimité est attestée par la force du droit international, les faits sur le terrain et l'Histoire.
SM le Roi renouvelle l'attachement du Maroc à la Cause palestinienne, marqué par un soutien constant, un appui sans réserve et une solidarité indéfectible
26 Juin 2018


Dans un message adressé aux participants à la cinquième conférence internationale sur Al Qods, qui a ouvert ses travaux mardi à Rabat, le Souverain a rappelé que le Maroc avait considéré "comme inacceptable et contraire au droit international ainsi qu’aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU" la décision des Etats-Unis d’Amérique de reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël, du transfert de leur ambassade vers la Ville Sainte et de son inauguration officielle.

Anticipant l’annonce de cette décision, SM le Roi, en Sa qualité de Président du Comité Al-Qods, avait pris l’initiative d’envoyer deux lettres, respectivement à Son Excellence le Président américain, Monsieur Donald Trump et à Son Excellence le Secrétaire général des Nations Unies, Monsieur Antonio Guterres, dans lesquelles le Souverain avait souligné que toute atteinte au statut juridique, politique et historique d’Al-Qods aurait des conséquences graves sur la paix dans la région, en ce sens qu’elle saperait les efforts internationaux pour créer un climat propice à la reprise des négociations de paix et permettre in fine de parvenir à un règlement juste et global du conflit israélo-palestinien, rappelle le message royal.

"Nous avons également, de nouveau, assuré Notre Frère, Son Excellence le Président Mahmoud Abbas, de notre refus de la démarche américaine. Et Nous lui avons réitéré la pleine et entière solidarité du Maroc ainsi que son engagement fort à tout mettre en œuvre pour mobiliser la communauté internationale dans le but de faire prévaloir les droits légitimes du peuple palestinien qui aspire à instaurer son Etat indépendant, avec Al-Qods orientale, comme capitale", a poursuivi le Souverain.

SM le Roi revient également dans Son message sur les événements tragiques qui ont eu lieu suite aux Marches du Retour menées, au long de la zone frontalière de la Bande de Gaza, à des fins pacifiques et symboliques, notant qu'“en guise de riposte, les forces d’occupation israéliennes ont tiré à balles réelles directement sur les manifestants, faisant tomber des dizaines de martyrs et blessant des centaines de civils palestiniens sans défense”.

“Le Royaume du Maroc a exprimé sur le champ sa condamnation et son refus de ce comportement israélien, dangereux et contraire au droit international, ainsi que sa profonde tristesse face à ces événements dramatiques qui accroissent encore davantage la souffrance des enfants du peuple palestinien frère”, a indiqué SM le Roi qui rappelle qu'en vue d’alléger ces souffrances et de manifester “Notre solidarité effective envers nos frères palestiniens, Nous avons personnellement supervisé le lancement d’une initiative humanitaire à leur intention, pendant le mois sacré de Ramadan”.

Initialement destinée à la Bande de Gaza, cette initiative a été étendue à Al-Qods Al-Charif et à Ramallah”, a poursuivi le Souverain, rappelant également le déploiement, dans la Bande de Gaza, d’un hôpital de campagne relevant des Forces Armées Royales marocaines et offrant de multiples spécialités, notamment en pédiatrie, en orthopédie, en gastro-entérologie, en ophtalmologie et en oto-rhino-laryngologie”.

SM le Roi a appelé, à cette occasion, à déployer davantage d’efforts diplomatiques pour faire adopter des décisions internationales contraignantes en faveur d’Al-Qods; des décisions propres à protéger la ville sainte et à préserver son cachet spirituel et culturel et son statut juridique.

Et le Souverain d'insister sur “la nécessité d’agir sur le terrain, en matière de développement et dans les domaines social et humanitaire, afin d’aider le peuple palestinien à lutter contre les politiques d'expulsion, d'éloignement et de déplacement exercées à son encontre”.

“Telle est l’approche que Nous suivons en tant que Président du Comité Al Qods, en veillant notamment à nouer des contacts réguliers et intenses avec les dirigeants des pays influents, le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies et le président palestinien Mahmoud Abbas. Nous orientons aussi l'Agence Bayt Mal Al-Qods Al-Charif pour mener, sous Notre supervision, une action continue sur le terrain. Ainsi, dans la Ville Sainte, ont été réalisés de nombreux projets économiques et sociaux couvrant des domaines aussi importants que le logement, l'éducation, la santé, les affaires sociales, la protection de la femme, de l’enfance, de la jeunesse et des catégories en situation difficile”, a dit SM le Roi.

Dernière modification : 26 Juin 2018