Maghreb Arab Press

Message de condoléances de SM le Roi à la famille de l'érudit Ahmed Ghazi Husseini

Rabat  -  
SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a adressé un message de condoléances aux membres de la famille du Alem Ahmed Ghazi Husseini, décédé vendredi soir à Fès, à l'âge de 86 ans.

Dans ce message, SM le Roi exprime aux membres de la famille du défunt et à ses proches et, à travers eux, à l'ensemble des oulémas et érudits honorables, ainsi qu'à tous ses amis, ses disciples et ses étudiants à l'université de la Quaraouiyine, Ses vives condoléances et Ses sincères marques de compassion, suite à cette grande perte, inscrite dans le destin imparable de Dieu, implorant le Tout- Puissant de leur accorder consolation, réconfort et patience.

En cette circonstance douloureuse, le Souverain a évoqué avec émotion et considération, les vertus dont faisait montre le grand disparu, des vertus dignes des grands oulémas vénérés, faites de compétence scientifique dans les disciplines de la charia, d'appréhension profonde de ses finalités, mais aussi de modestie et de douceur de caractère.

"Nous avons également présents à l'esprit les qualités dont le défunt se distinguait, en l'occurrence son sens patriotique et son attachement aux crédos de la foi, tant en sa qualité de professeur émérite dont Nous avons eu le privilège de suivre ses cours, ou en tant que faquih, féru des questions de la fatwa, adossée à une argumentaire solide, mais aussi en matière d'orientation religieuse et de prédication à la Mosquée de la Quaraouiyine", souligne SM le Roi dans ce message.

Feu Ahmed Ghazi Husseini, ajoute le message royal, occupait ainsi un rang distingué difficile à remplacer au service de la cause de la religion islamique tolérante, et en matière de consécration de l'unité de la doctrine malékite et ce, en droite ligne de son attachement à l'institution de "Imarat Al Mouminine" et de son loyalisme au glorieux trône alaouite et aux constantes et valeurs sacrées de la nation .

En déclarant partager la peine des membres de la famille du défunt en cette douloureuse circonstance, SM le Roi implore le Très-Haut de rétribuer le grand disparu pour ses œuvres louables au service de la religion et de la patrie et de l'agréer parmi ses serviteurs vertueux auxquels Dieu a promis le paradis éternel et la jouissance de sa miséricorde et de sa bénédiction. 

Dernière modification : 12 mai 2012