Maghreb Arab Press

Le Centre de formation en médecine d'urgence d’Abidjan, un instrument pédagogique innovant pour un meilleur accompagnement des professionnels ivoiriens (presse ivoirienne)
Le Centre de formation en médecine d’urgence, inauguré mercredi au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Yopougon à Abidjan par SM le Roi Mohammed VI, est un instrument pédagogique innovant à même de dispenser une formation de qualité et permettre un meilleur accompagnement des professionnels ivoiriens, rapporte la presse ivoirienne dans sa livraison de ce jeudi.

 Ce centre ultramoderne, doté des derniers équipements technologiques, ouvre de nouveaux horizons à la formation médicale en Côte d’Ivoire et pourra même aider les autres pays de la sous- région à améliorer leurs compétences dans ce domaine, ajoutent les journaux locaux.

'’SM le Roi Mohammed VI a encore fait parler Sa bonté hier, en inaugurant un centre de formation en médecine d’urgence au CHU de Yopougon’’, écrit +Nord Sud Quotidien+ qui revient dans les détails sur la cérémonie d’inauguration de cette structure de santé, la première du genre en Côte d’Ivoire.

La publication renseigne que l’ouverture de ce Centre intervient une semaine après la signature d’un accord de partenariat entre le CHU "Mohammed VI" de Marrakech et le CHU de Youpougon visant la création d’une plateforme d’échanges et de renforcement des capacités entre les deux structures hospitalières.

Son confrère +La Gazette+ écrit à sa Une : "Partenariat Côte d’Ivoire- Maroc : SM le Roi Mohammed VI inaugure un Centre de formation en médecine d’urgence", avec un focus sur l’importance pédagogique et les objectifs de ce centre destiné à renforcer les compétences des professionnels ivoiriens.

+Le Nouveau Réveil+ relaye, quant à lui, les propos de la ministre ivoirienne de la santé et de l’hygiène publique, Mme Raymonde Goudou Couffie, qui a fait part de sa gratitude et ses remerciements à SM le Roi pour ce "don", qui vient contribuer au renforcement du plateau technique des CHU de Côte d’Ivoire.

Ce centre, rappelle la même source, est une structure similaire à celui mis en place au sein du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) "Mohammed VI" de Marrakech.

"La coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire porte ses fruits. Après la visite de plusieurs sites dont la Baie de Cocody, le débarcadère d’attécoubé et d’autres sites, SM le Roi Mohammed VI était à Yopougon où, il a visité le Centre de formation en médecine d’urgence"., écrit pour sa part +l'Expression+.

Et d’ajouter que "le premier centre de formation en médecine d’urgence de Côte d’Ivoire a été livré par le SM le Roi Mohammed VI, en visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire depuis le 24 février dernier", en renseignant que le Souverain s’est enquis également de l’état d’avancement des travaux de construction du Complexe de la formation professionnelle dans les métiers du BTP et du Tourisme, une structure financée par la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable.

Sous le titre "Médecine d’urgence : Le Centre de formation de Yopougon inauguré par SM le Roi Mohammed VI", la publication à grand tirage +Fraternité Matin+ écrit que "le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Yopougon s’est doté d’un nouvel outil médical, fruit de l’heureuse coopération ivoiro- marocaine".

Ce Centre, le premier du genre en Côte d’Ivoire, ajoute le quotidien, a pour objectifs la formation pratique des urgentistes en devenir des CHU de Côte d’Ivoire, des secouristes et des auxiliaires de santé, avec une capacité de formation de 75 urgentistes et 120 secouristes et auxiliaires de santé.

"Ce centre va apporter beaucoup dans la formation de nos étudiants et dans le renforcement des capacités de ceux qui sont déjà en fonction", s’est félicitée la ministre ivoirienne de la santé, citée par le quotidien.

Le journal zoome aussi sur l’état d’avancement des travaux de réalisation d’un complexe de formation professionnelle dans les métiers du BTP et du tourisme, présenté à SM le Roi, en rapportant que cette structure de formation devra abriter quelque 212 filières, dont 12 dans le secteur du BTP, avec une capacité annuelle de 1000 stagiaires.

Et de conclure que ce Centre dont le taux d’avancement des travaux avoisine les 50 pc, sera opérationnel à compter de septembre prochain.

Dernière modification : 09 Mars 2017