Maghreb Arab Press

Le président Ouattara salue le retour du Maroc à l’UA, insiste sur le rôle déterminant du Royaume dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans le continent
Abidjan  -  
Le président ivoirien, M. Alassane Ouattara, a salué le retour du Maroc à l’Union Africaine (UA) et souligné le rôle déterminant du Royaume dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans le continent.
15 Mars 2017
Crédits : MAP

 Le président Alassane Ouattara a "salué le retour du Maroc à l’Union Africaine, en insistant sur le rôle déterminant que le Royaume va jouer au sein de sa famille institutionnelle et ce, plus particulièrement dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans les sous-régions de l’Afrique du Nord et de l’Ouest, ainsi que dans le reste de l’Afrique", indique le communiqué final sanctionnant la visite d’amitié et de travail effectuée par SM le Roi Mohammed VI en République de Côte d'Ivoire.

"Ce retour affiche clairement la volonté et la détermination du Roi du Maroc d’engager une coopération Sud-Sud et de participer pleinement ainsi au développement du continent comme en témoigne le projet de pipeline Maroc-Nigeria, qui traversera les pays Ouest-africains, notamment la Côte d’Ivoire et dont les retombées bénéficieront non seulement à l’ensemble de ces pays, mais aussi et surtout à l’ensemble de leurs populations", souligne le communiqué final.

De son côté, SM le Roi Mohammed VI a salué le soutien de la Côte d’Ivoire au retour du Maroc à l’Union Africaine, et S’est engagé à soutenir la candidature de la Côte d’Ivoire comme membre non-permanent au Conseil de Sécurité pour les années 2018-2019, indique la même source.

Les deux Chefs d’Etat ont réitéré, à cette occasion, leur volonté de voir une Afrique plus solidaire et unie, capable de lutter efficacement et victorieusement contre les nouvelles formes de criminalité, en l’occurrence le terrorisme, la cybercriminalité, la piraterie maritime et le trafic de drogue, tout en exhortant la communauté internationale à s’unir pour enrayer définitivement ces fléaux.

 

Dernière modification : 15 Mars 2017