Maghreb Arab Press

Visite Royale en Zambie: Le partenariat offert par le Maroc gagne en crédibilité (Mme Louw-Vaudran)
22 Février 2017
par : Propos recueillis par Abdelghani AOUIFIA
Johannesburg  -  
La visite effectuée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Zambie revêt une importance particulière dont la mesure où elle a permis d’élargir le partenariat offert par le Royaume dans la région d’Afrique australe, a déclaré à la MAP Mme Liesl Louw-Vaudran, consultante auprès de l’Institut des études sécuritaires (ISS, basé à Pretoria, Afrique du Sud).

   Ce nouveau déplacement Royal permet au Maroc d’élargir son espace de partenariat africain au-delà de l’Afrique de l’Ouest, où le Royaume est le premier investisseur, a dit Mme Louw-Vaudran, soulignant que cette nouvelle ouverture sur une région, jusque-là méconnue dans les milieux économiques et financiers marocains, est «la parfaite illustration de la crédibilité du partenariat offert par le Maroc».
   Cette crédibilité, a-t-elle dit, n’est pas le fruit du hasard, soulignant que les pays africains, avec lesquels le Maroc a noué ces relations de partenariat, ont été convaincus par la pertinence du choix porté sur des domaines à forte valeur ajoutée et d’autres touchant au vécu quotidien des populations avec des effets immédiats.
   L’analyste a cité, dans ce contexte, les domaines de l’agriculture, de la finance, de l’assurance et du logement.
   Revenant en particulier sur l’étape zambienne du nouveau périple africain de Sa Majesté le Roi, Mme Louw-Vaudran a observé que la Zambie demeure l’un des pays les plus importants de la partie australe du continent.
   La présence du Maroc dans ce pays, compté sur l’espace anglophone du continent, devra susciter davantage d’intérêt notamment en Afrique du Sud, pays qui dispose d’une forte présence économique en Zambie, a-t-elle dit.
   L’analyste s’est dite convaincue que les accords conclus par le Maroc avec la Zambie devront, de par leur nombre et leur importance, pousser les compagnies sud-africaines à réfléchir à un genre de coopération avec leurs homologues marocaines.
   «Cette coopération économique maroco-sud africain devra s’imposer par la force des choses», estime-t-elle, soulignant que les milieux économiques sud-africains sont conscients de ce rôle de plus en plus important du Maroc sur la scène continentale et de la nécessité de s’engager avec le Royaume en tant que partenaire fort et crédible.

Dernière modification : 22 Février 2017